dimanche 14 octobre 2007

Les Lower Schools

Et oui, ce fut aussi la première semaine avec les plus jeunes ! Je ne pense pas avoir besoin de préciser que c’était une autre paire de manche !

Le mardi après-midi ne m’inquiétait pas trop car j’avais déjà eu un bon aperçu la semaine précédente. Et cette fois j’étais préparée, aussi bien dans les activités que mentalement ! J’avais préparé une liste de prénoms français à leur montrer, afin qu’ils puissent tous en choisir un. Je me souviens avoir fait ça en primaire et aussi en 6ème, donc j’ai reproduit l’initiative. Alors là désolé pour les copyrights, mais pour trouver l’inspiration des prénoms, j’ai presque intégralement pioché dans mon entourage : et voilà donc des Sophie, Marie, Romain, Cédric, Christophe, Chloé, Marion, Lucie, Benjamin et j’en passe ! Ils ont beaucoup aimé, même si certains avaient du mal avec les prononciations ! C’était assez amusant.

Le jeudi après midi à Ashton Lower était différent... Je suis arrivée et les instituteurs attendaient de moi que je fasse la classe, carrément. Que je leur apprenne le français. Allons donc. Mais je n’étais pas du tout préparée (surtout mentalement !!) alors ils ont accepté de me donner des petits groupes de 5 pour cette fois. Les élèves de cette écoles avaient déjà quelques bases : les ordres utilisés dans la classe (asseyez-vous, taisez-vous) et la plupart savait plus ou moins compter jusqu’à dix. Mais bon la semaine prochaine je devrais faire face à 30 petits garnements et ça ne sera pas aussi facile ! C’est un réel challenge pour moi !

En parlant de challenge.... vendredi je suis allée pour la première fois dans la dernière lower school, Beecroft. J’y suis une heure et demie, et là aussi, ils attendent de moi que je prenne la classe entière pendant une demie heure (j’en aurai 3 différentes). Qu’à cela ne tienne, la semaine prochaine je serai prête!et armée...

La première classe que j’ai observée semblait idéale ! L’institutrice leur faisait un cours de sciences, pas un ne bronchait, et tous levaient la main pour participer ! Le rêve !

Puis est venu le moment où j’ai dû visiter ma deuxième classe.... Pour vous donner un peu le contexte : mettez une jeune institutrice (pas plus vieille que moi) qui fait ses premiers pas d’enseignante avec tous les enfants difficiles regroupés dans une même classe... L’horreur. Je vous jure, CA se roulait par terre, CA se tapait, hurlait... j’en suis restée pétrifiée !! Moi, du haut de mon mètre cinquante, avec mon accent français et mes « bonjour ! » je vais réussir à maîtriser CA ?! Bon je dois me rasséréner car l’instit sera avec moi dans la classe. mais vu comme elle arrivait, elle, à les maîtriser, ça ne me rassure pas DU TOUT !!! Heureusement la troisième classe m’a parût plutôt normale. Le mot Challenge prendra donc tout son sens vendredi prochain. Pensez à moi s’il vous plaît !

Voilà pour la 1ère semaine de travail, qui me conforte, pour l’instant, dans le sentiment que les cours avec les plus vieux seront plus intéressants pour moi, de par les conditions de travail et leur niveau (même faible).


1 commentaire:

Marion a dit…

cest sympas d'avoir penser a mon prenom!!!!